Découvrir la musicothérapie

La musique est inhérente à l’homme et l’histoire témoigne de son utilisation depuis toujours pour communiquer, s’exprimer, vivre ensemble, soigner, apaiser, endormir, dynamiser, …

Depuis le milieu du 20ème siècle, la musique est devenue un sujet d’étude scientifique à part entière. Les recherches dans le domaine la psychologie et des neurosciences, se sont intéressées à l’impact psycho-neurobiologique de la musique sur l’être humain. Et en parallèle, les avancées technologiques en imagerie, ont permis de mettre en évidence les nombreux réseaux cérébraux impliqués dans le phénomène musical. La musique, au-delà du plaisir qu’elle peut procurer, agit concrètement et positivement sur l’ensemble du système nerveux central et périphérique. Elle renforce les ressources cognitives. Elle aide à réguler/apaiser les émotions. Elle permet/soutient l’expression. Elle facilite le mouvement et la motivation. Elle renforce l’estime de soi et tisse le lien social. Elle soulage la douleur, apaise l’anxiété et favorise le bien-être.

La musicothérapie est l’utilisation intentionnelle des propriétés et du potentiel démontré de la musique dans une démarche de soin, d’accompagnement, de soutien et de rééducation. En pratique, le musicothérapeute, pour répondre aux objectifs déterminés lors du bilan, invite le consultant à musiquer, chanter/fredonner/crier, faire des percussions corporelles, écouter de la musique, tout cela sous forme d’exercices et de protocoles codifiés. 


La Musicothérapie active  a pour objectif de soutenir l’expression, renforcer les ressources cognitives, favoriser le lien social. Le consultant est invité à faire et écouter de la musique sous forme d’exercices codifiés et/ou d’improvisation.

La Musicothérapie neurologique est l’application thérapeutique de la musique sur les fonctions cognitives, sensorielles et motrices pour les maladies neurologiques. Ses techniques de traitement sont basées sur les connaissances scientifiques en matière de perception et de production de la musique et leurs effets sur les fonctions cérébrales et comportementales non musicales. (NTM – méthode de M. Thault, Université de Toronto).

Musicothérapie réceptive a pour objectif de soutenir l’expression verbale et de réguler les ressentis émotionnelles, en proposant des temps d’écoute de musique enregistrée ou jouer directement par le musicothérapeute. 

Relaxation psychomusicale a pour objectif d’apaiser et d’apporter du confort. Cette technique est particulièrement indiquée dans la gestion de la douleur chronique, de l’anxiété et de la dépression. Pour ce faire nous utilisons le programme MUSIC CARE, qui a fait l’objet de nombreuses validations scientifiques. 


En résumé

Axe d’interventionPourquoi ?Pour qui ?Comment ?
Soin de supportGestion des douleurs chroniques et aigus. 

Gestion des douleurs induites par les soins. 

Gestion de l’anxiété. 

Gestion des troubles du sommeil.
Personne souffrant de douleurs/maladies chroniques.

Personne présentant des troubles anxieux et des troubles du sommeil.
Relaxation psychomusicale 

Musicothérapie réceptive
Rééducation fonctionnelle cognitivo-motrice Rééducation et renforcement des capacités cognitives (mémoire, attention, langage, etc.) et motrices (marche, coordination, mobilisation, etc.).

Maintien de l’autonomie dans les actes de la vie quotidienne.
 Enfant/adolescent présentant des troubles du développement et/ou de l’apprentissage. 

Adulte et personnes vieillissantes souffrant de maladie neurodégénératives ou ayant subi un AVC.
Musicothérapie active 

Neuromusicothérapie
Soutien émotionnel, affectif et socialSoutenir l’expression, la communication, rompre l’isolement, favoriser l’estime de soi.  

Soutenir la motivation. 
Personne en rupture ou en isolement social (rupture scolaire, isolement dû au vieillissement, etc.).

Difficulté de gestion émotionnelle et/ou affective (hypersensibilité, dépression, troubles autistiques, etc.).

Trouble de la communication, de l’expression et de l’estime de soi.   
Musicothérapie active 

Musicothérapie réceptive 

Neuromusicothérapie

Quelques ressources documentaires

Isabelle PERETZ, Apprendre la musique: nouvelles des neurosciences, 2018

Emmanuel BIGUAND, Michel Habib et Vincent Brun, Musique et cerveau, Montpellier, Sauramps médical, 2012

Hervé PLATEL, « Neuropsychologie et arts », éd. deboeck, 2014

 Samir JABER, H BahloulS GuétinG ChanquesM SebbaneJ-J Eledjam, , [Effects of music therapy in intensive care unit without sedation in weaning patients versus non-ventilated patients], Ann Fr Anesth Reanim. 2007 Jan;26(1):30-8. 

Mickael THAUT, Manuel clinique de rééducation par la musique, deboek, 2019 

Sean HUTCHINS, Isabelle Peretz, Perception and action in singing, Prog Brain Res. 2011;191:103-18.

Daisy Fancourt et Saoirse Finn, Rapport de synthèse n° 67 du Réseau des bases factuelles en santé, 2019

Martina de Witte Anouk Spruit,  Susan van Hooren,  Xavier Moonen Geert-Jan StamsEffects of music interventions on stress-related outcomes: a systematic review and two meta-analyses. Health Psychol Rev, 2020 Jun;14(2):294-324.

Joke BradtCheryl DileoNoah Potvin. Music for stress and anxiety reduction in coronary heart disease patients, Cochrane Database Systemic Revue, 2013 Dec 28;(12):CD006577.

Rohit S Loomba Rohit AroraParinda H ShahSuraj ChandrasekarJanos Molnar Indian Heart Journal Effects of music on systolic blood pressure, diastolic blood pressure, and heart rate: a meta-analysis. May-Jun 2012;64(3):309-13.

Cong WangGuichen LiLufang ZhengXiangfei MengQiuyan MengShuo WangHuiru YinJianfeng ChuLi Chen. Effects of music intervention on sleep quality of older adults: A systematic review and meta-analysis. Complement Ther Med. 2021 Jun;59:102719.

Kira V JespersenJulian KoenigPoul JennumPeter Vuust. Music for insomnia in adults. Cochrane Database Syst Rev. 2015 Aug 13;(8):CD010459.

Eduardo A Garza-VillarrealVictor PandoPeter VuustChristine Parsons Music-Induced Analgesia in Chronic Pain Conditions: A Systematic Review and Meta-Analysis Pain Physician. 2017 Nov;20(7):597-610.

Jenny HoleMartin HirschElizabeth BallCatherine MeadsMusic as an aid for postoperative recovery in adults: a systematic review and meta-analysis. Revue Lancet. 2015 Oct 24;386(10004):1659-71.

Stéphane GuétinPatrick GinièsDidier Kong A SiouMarie-Christine PicotChristelle PommiéElisabeth GuldnerAnne-Marie GospKatelyne OstynEmmanuel CoudeyreJacques Touchon. The effects of music intervention in the management of chronic pain: a single-blind, randomized, controlled trial Clinical Journal of Pain. 2012 May;28(4):329-37.

Jin Hyung LeeErratum to: The Effects of Music on Pain: A Meta-Analysis..Journal Music Therapy. 2021

Daniel LeubnerThilo HinterbergerReviewing the Effectiveness of Music Interventions in Treating Depression. Front Psychology. 2017 Jul 7;8:1109.

M Contreras-MolinaA Rueda-NúñezM L Pérez-ColladoA García-Maestro. Effect of music therapy on anxiety and pain in the critical polytraumatised patient. Enferm Intensiva. Apr-Jun 2021;32(2):79-87.

Daniel Leubner and Thilo Hinterberger. Front Psychol. Reviewing the Effectiveness of Music Interventions in Treating Depression. 2017; 8: 1109. 

Publié par Julie de stoutz

Musicothérapeute et formatrice, spécialisée dans la prise en charge des pathologies neurodégénératives, des accidents vasculaires cérébrals, anxiété, douleur, stress au travail, affirmation de soi.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s